Tuesday, October 25, 2005

Beaches for women only in Egypt

'Covered pearls': Chic fashion for Islamic women
By The Associated Press

Iman Moustafa loves the sea, but she always knew her bikini didn't conform with the rules of Islam, so each time she took a dip she would quickly cover up and pray on the beach. The guilt spoiled the fun.

"I felt as if I were fooling God," said Moustafa, 25.

The solution? La Femme.

La Femme is one of three women-only beaches at this elite northern Mediterranean resort, offering beach-goers a priceless commodity: guiltless fun. Here the veiled, conservative and shy can strip down to skimpy bikinis safe from God's disapproval and intruding male eyes.

The beaches, about 60 miles west of Alexandria, are part of a growing business that caters to the new class of religious Egyptians who are hip, rich and young. These secluded strips of sand are an attempt to reconcile liberal and conservative, worldly and heavenly, fun and piety.

At ordinary beaches, where the sexes mix and any swimwear is allowed, religious women face a challenge. They must get up early to find a secluded spot. Some take to the waves fully clothed or wearing unrevealing Islamic swimsuits. Moustafa all but gave up the beach altogether when she donned the veil four years ago.

Then women-only beaches came along.

The Islamic revival has spawned chic fashion stores catering specifically to veiled women. Makeup artists advertise new trends in tying head scarves. Video clips of religious songs feature handsome male models.

Iman Moustafa says her veil makes her feel like "a precious and covered pearl."

Her bikini, she says, is strictly for La Femme.

**********

Karim says: That's unfair!!! We need men-only beaches too!!!

6 comments:

BLue VelVET said...

why that? u feel like a pearl that needs some exclusive private space? :p
lol it's ok guyz. u r not a source of temptation,rassurez-vous :))
as for our beautiful bodies,just keep ur eyes down..

Sonia said...

D'un point de vue business, c'est clair la tendance en Egypte et dans tout le monde arabe est la. Il y a des affaires a faire dans ce domaine la. Donc a mon avis, ca n'est que le debut.

D'un point de vue humain, completement debile! A ce rythme la, les hommes et les femmes vont devenir des especes differentes du regne humain!

Il y a quelque semaine, je regardais une pub qui vantait les merites d'une machine pour faire du sport a la maison. Pub dans la plus pure tradition US en termes de marketing. Seulement la pub a ete adapte aux mentalites visees: les protagonistes montres en train de faire du sport etaient une jeune femme voilee en survetement (jambes et bras couverts) a cote d'un jeune homme ... en short mi-cuisse et torse nu! (bien entendu il avait une plaquette de chocolat a la place des abdos!), genre beau-gosse bien muscle... Ca m'a mis hors de moi.

Soit le corps de la femme est source de tentation, et c'est aussi le cas pour celui de l'homme, et les memes principes s'appliquent, soit on passe a une vision plus detachee du corps humain, et c'est valable pour l'homme et pour la femme. Ca m'enerve ce nepotisme masculin! Grrr!

Sonia said...

Quant a cette citation: "Iman Moustafa says her veil makes her feel like "a precious and covered pearl."", j'observe que c'est une metaphore qui revient souvent ici en Egypte: la femme est un objet fragile et precieux qu'il convient de proteger, cacher, choyer etc... Les hommes, aussi bien que les femmes semblent partager cette vue.

C'est une belle facon d'aliener la femme. Car quand on y reflechit, qu'est-ce que cela signifie en contrepartie: que celles qui ne sont pas voilees sont rustres et grossieres? Vivent les mentalites!

Alors quand en plus, le voile est un signe ostentatoire ;-) et un garant de la bonne moralite des moeurs et des comportements des femmes voilees, il est clair que les femmes preferent etre voilees!

Mais voila, on peut etre precieuse, digne de l'attention d'un homme et avoir de bonnes moeurs sans pour autant etre necessairement voilee.

Foulla said...

je crois que le meme projet a echoue au Maroc,ou plutot les plages pour femmes ont ete ferme par les autorites.

sonia,le voile reste une decision personnelle .n'oublie pas que les voilees sont plus attaquees que praised.so if fo once they feel precious for being covered,well then be it,not a big deal.

Jallal said...

@Sonia,

Je suis d’accord avec une partie de ta réaction et en désaccord avec l’autre partie.
Je suis d’accord quand tu soutiens que certaines personnes, femmes et hommes, insistent sur la décence que procure le voile. Ce faisant, ils attribuent à la femme portant un voile, le monopole de la vertu et de la décence. Grosse bêtise ! Inutile de préciser que c’est une idée complètement erronée.

Je suis d’accord avec toi quand tu parles du machisme régnant dans la société égyptienne, et à vrai dire, dans tous les pays arabo-musulmans. Ce qui donne lieu à des cohérences criantes… La pub dont tu as parlée en est un exemple. J’ajouterais également que les piscines privées pour chaque sexe, etc., à l’heure actuelle, discréditent ceux qui les demandent. Pourquoi ? Parce que, actuellement, elles sont destinées seulement aux femmes. Et les hommes ? Eux, pas de problème, nous dira t-on… La même schizophrénie est monnaie courante dans des pays tels que l’Iran ou l’Arabie Saoudite.

Mais je ne vois pas pourquoi ça serait débile, Sonia, que des femmes veulent, en raison de leur croyance, avoir des plages ou piscines privées. C’est totalement compréhensible et logique. Tu sais, je ne crois pas qu’il puisse y avoir de débat dans le monde musulman sur la légalité, en Islam, du mélange hommes-femmes dans les plages. L’interdiction est évidente. Cela ne veut pas dire qu’il faut œuvrer pour implémenter cette interdiction. Nous allons tous à la plage au Maroc. Mais cela ne me donne pas le droit de voir le moindre problème quand des personnes veulent adopter une vie en pleine harmonie avec le message de l’Islam.

Si un gouvernement islamique était à la tête d’un pays musulman et avait interdit la plage mixte, beaucoup auraient crié au scandale. A juste raison. Au nom de quoi ? Au nom de la liberté de choix. Cette même liberté que réclament aujourd’hui ces égyptiennes et sans doute dans d’autres pays… Pourvu, toutefois, que les contradictions et les incohérences soient éliminées de telles sortes que ce ne sont pas les femmes uniquement, « these little pearls » qui soient toujours sommées d’être différentes.

@Foulla,

Oui, j’avais entendu que ce projet a échoué, ça les autorités l’ont interdit. Ce qui fut une erreur, à mon avis. Je pense que ce genre de plages doivent être autorisées. Il en va de la cohabitation harmonieuse entre les différentes franges de la société. Interdire, dans un sens ou l’autre, d’ailleurs, surtout quand l’interdiction frappe une non- minorité, est une décision pas du tout intelligente et peut même être dangereuse.

Karim said...

BV:
"as for our beautiful bodies,just keep ur eyes down"

You think it's easy? (lol!)

Foulla:
Merci pour ta reaction, et bienvenue sur Arab Observers. Quand tu dis que

"les plages pour femmes ont ete ferme par les autorites."

tu dois realiser qu'il ne s'agit pas du tout de la meme chose. Ces plages dont parle l'article sont payantes (et le prix est assez cher), et sont frequentees par un autre genre de musulmanes: jeunes, riches, et "hip". J'avais lu il y a quelque temps un article dans al-Hayat sur cette nouvelle "classe sociale" en egypte, ces jeunes femmes de milieu aise qui portent le foulard, conduisent des BMW's, mettent leurs gosses dans des ecoles americaines et parlent l'anglais a la maison... Ces gens la ne vont pas former des organisations politiques dont le but declare est de renverser le regime en place (cf. les Freres Musulmans), et ne vont pas fomenter des troubles a l'ordre public (cf. la Jamaa Islamiyah). Si ces plages etaient frequentees par des freres musulmans, par exemple, alors je peux t'assurer qu'elles auraient ete fermees depuis belle lurette par les autorites Egyptiennes. Inversement, si une classe sociale de musulmans riches et "hip" se developpe au Maroc, et que ces gens la veulent avoir une plage privee pour leurs femmes, alors il se pourrait bien que les autorites les y autoriseraient.